Jean Rottner – Cette crise est un tournant politique

Le grand public a découvert Jean Rottner au plus fort de la crise sanitaire qui s’est abattue chez lui avant de toucher toute la France. « Chez lui », car Jean Rottner, 53 ans, n’est pas seulement le président de la région Grand Est. Il est aussi l’ancien maire de Mulhouse, ville très touchée par l’épidémie, qui l’a vu naître, et où il a exercé son premier métier de médecin urgentiste. Des soignants désespérés jusqu’au sommet de l’État, il a joué dans la crise un rôle clé. Une expérience qui l’a bousculé au-delà de toute préparation possible, et sur laquelle il a accepté de revenir pour La Croix L’Hebdo. Mais il se tourne déjà vers l’avenir, voulant voir dans cette crise une opportunité pour sa vaste région, entité nouvelle et critiquée qui, croit-il, peut en ressortir renforcée.
Croyant discret, époux et père, homme de droite qui refuse de s’enfermer dans des étiquettes, prônant la justice sociale et la bienveillance, il ne manque pas
de convictions sur la manière dont l’État pourrait se réformer, en partenariat avec les territoires.

Le téléchargement de tout le magazine revient à 2,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *