La religion, un jeu sérieux?

Si vous êtes lecteur du journal Le Soir, vous y avez peut-être lu l’interview de François De Smet à l’occasion de la sortie de son dernier livre: « Deus Casino ».

Dans cette interview, l’actuel président de Défi explique, en s’inspirant du pastafarisme, que la religion est probablement un jeu pris de plus en plus sérieux.

François De Smet s’était déjà exprimé dans les lignes de La Libre cette fois de manière plus précise. Ce qui lui avait valu un droit de réponse éclairé d’Erik De Beukelaer, argumentant à partir du théorème de la théière de Russel…

L’interview du politicien dans Le Soir lui vaut à nouveau une réponse amicale dans La Libre, toujours sous la plume d’Erik De Beukelaer.

Ces interviews et ces droits de réponse sont des textes intéressants, pouvant être utilisés en classe (3è degré) en guise d’introduction au cours par exemple. Le pastafarisme, expliqué dans un documentaire disponible sur YouTube ou ici, se prête assez bien au questionnement philosophique. Pour rappel, le pastafisme est un mouvement né aux Etat-Unis pour protester contre l’introduction au Kansas d’un cours de créationnisme en parallèle avec celui expliquant les théories de l’évolution. Cette « religion » affirme ironiquement que l’univers aurait été créé par un dieu en forme de spaghetti volant un jour de fête un peu trop arrosé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *